Sciences et Culture

Quelle est l’origine de l’expression « Passer sous les fourches caudines » ?

L’expression bien connue « Passer sous les fourches Caudines » signifie “subir une défaite” ou “faire des concessions onéreuses ou humiliantes”, mais en connaissez-vous l’origine ? Pour connaître l’origine de cette expression, il nous faut remonter au IVe siècle avant J.-C., à l’époque de la seconde guerre Samnite.

Conflits entre Romains et Samnites

Les Samnites luttent alors contre les Romains qui tentent de s’emparer de la cité de Naples (Paleopolis). Les Samnites vaincus demandent une paix à Rome qui la leur refuse. La colère monte du côté des Samnites . Ils se promettent alors la mort ou la vengeance. Les Samnites choisissent finalement la voie de la vengeance. En -321, ils reprennent les armes, élisent un nouveau général, Cavius Pontius, et se mettent en route, un stratagème en tête. Après avoir dressé le camp non loin de l’endroit où se tiennent les consuls romains, les Samnites envoient dix soldats travestis en bergers en vue de propager une fausse rumeur qui ne tardent à parvenir aux oreilles des Romains. Le stratagème fonctionnant, les 40.000 Romains se mettent en route avec pour objectif porter secours à leurs alliés lucériens, objets de la rumeur. Ils ignoraient alors que leur crédulité allait entraîner leur perte…

Les Fourches Caudines

Pour se rendre à Lucérie, les Romains choisissent le chemin le plus court, à travers les Fourches Caudines. Il s’agit de deux défilés profonds, étroits, passant entre les rocs à pic des Apennins, couronnés de forêts sombres et situé dans la Campanie, près de l’ancienne Caudium (ce lieu s’appelle aujourd’hui Valle Caudina ou Stretta di Arpaia).

carte_samnites

Les légionnaires s’avancent dans le défilé, mais la sortie de la vallée des Fourches Caudines est obstruée par des pierres et des arbres et des forces Samnites conséquentes. Faisant demi tour, les Romains se rendent compte que la route est coupée. Sur les côtés, les collines sont couvertes de soldats. Ils comprennent qu’ils sont pris au piège et se battent sans efficacité, ne pouvant manœuvrer. Les Romains furent obligés de se rendre. Capitulant, les 40.000 Romains durent passer, courbés en signe de soumission et les mains liées dans le dos, sous le joug des Samnites formé de lances .

C’est en souvenir du lieu où les Romains éprouvèrent cet affront qu’on a dit que les Samnites les avaient fait passer sous les Fourches Caudines, et que l’expression a pris place dans la langue pour caractériser toute concession onéreuse ou humiliante arrachée au vaincu.

En savoir plus :

 

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Send this to a friend