Sciences et Culture

Allèle 334 : la fidélité fait elle partie de notre bagage génétique ?

Une équipe de scientifiques suédois vient de montrer que la variante du gène allèle 334 semble influer sur le comportement des hommes dans leurs relations de couple.

De là a déchainer les fantasmes médiatiques sur la science du couple, il n’y a qu’un pas.

Les hommes peuvent posséder aucune, une ou deux copies de l’allèle 334 dans leur génome. Ils ont montrés que les porteurs de deux copies de cet allèle étaient deux fois plus confrontés à des troubles conjugaux et semblaient moins attachés affectivement à leurs compagnes.  Leurs femmes se disaient en moyenne moins satisfaites de leur relation amoureuse.

La présence de la variante de ce gène serait donc un facteur (parmi tant d’autres) d’apparition d’une relation houleuse dans un couple. Gageons qu’en cherchant bien, on pourrait en trouver d’autres.

2 commentaires

  • Xavier dit :

    Ah ces suedois !

  • so dit :

    Ouffff…ce n’est qu’une question de génes,nous voila tous rassuré!

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Send this to a friend