Les arbres les plus vieux du Monde


Les plus vieux arbres du Monde

Comment imaginer que des arbres puissent être vieux de plus de 10.000 ans ? Comment imaginer que ces arbres aient pris racine bien avant la construction des pyramides d’Egypte,  bien avant l’avènement de Sumer et de Babylone, bien avant que Jéricho, la première ville supposée au monde voit le jour ? Les arbres les plus vieux datent d’une époque se perdant dans la brume des âges, où les premières peuplades humaines balbutiaient l’apprentissage de l’agriculture. Incroyable stoïcisme du vivant végétal face à l’agitation des hommes.

Je vous propose donc un tour d’horizon de quelques arbres parmi les plus vieux. La mesure de l’âge des arbres se fait  le plus souvent par dendrochronologie ou par datation par le carbone 14. Attention, les arbres les vieux ne sont pas les plus grands ou les plus gros, loin s’en faut.

Vous pourrez le constater en consultant : Les arbres les plus grands et gros du Monde.

L’olivier de Roquebrune-Cap-Martin, France : 2000 ans.

Commençons par la France avec l’olivier de Roquebrune-Cap-Martin (Alpes-Maritimes) qui serait vieux de plus de 2 000 ans. Cet olivier serait le plus vieil arbre de France. Il affiche vaillamment 20 mètres de circonférence et produit toujours des petites olives.

L'olivier de Roquebrune

Les arbres les plus vieux : L’olivier de Roquebrune
Crédit : mia_aim2/Flickr

Jōmon Sugi, Japon : entre 2100 et 7200 ans.

Jōmon Sugi est un grand cèdre du japon situé à Yakushima, un site du patrimoine mondial de l’humanité, au Japon. C’est le plus vieil arbre de l’île et son âge est estimé selon les spécialistes entre 2100 et 7200 ans ! Les spécialistes ne sont pas toujours d’accord semble t-il.

Jōmon Sugi, Japon

Les arbres les plus vieux : Jōmon Sugi, Japon. Crédit Wiki Commons/GNU

L’olivier de Vouves, Crète : 3000 ans.

L’olivier le plus vieux du monde serait situé à Vouves à l’ouest de la Crète. Il serait âgé d’approximativement 3000 ans. A cette époque Rome n’était pas fondée et les phéniciens établissaient leurs premiers comptoirs en Italie. L’arbre produit toujours des olives. Les oliviers sont très résistants aux maladies et au feu ; un des critères qui leur assure une grande longévité.

Olivier de Vouves en Crète

Les arbres les plus vieux : Olivier de Vouves en Crète
Crédit : dahlbes1/Flickr

Le Sénateur, Floride, USA : 3500 ans.

Le Sénateur est le plus grand (58 mètres de haut) et le plus vieux des cyprès chauves des Etats-unis. Cet arbre est situé dans le Big Tree Parc en Floride. Bien qu’un cyclone ai détruit sa cime, il reste très impressionnant. Il serait vieux de 3500 ans. A cette époque de l’autre côté de l’Atlantique, Cnossos, la capitale de la Crète était rayée de la carte, probablement suite à un tremblement de terre et à l’éruption cataclysmique d’un volcan sur l’île voisine de Théra (Santorin).

Mise à jour : cet arbre magnifique témoin millénaire vient d’être brûlé en Janvier 2012, par une jeune femme de 26 ans (en possession de stupéfiants) ayant provoqué un incendie dans le parc. Pathétique.

Le Sénateur, Floride, USA

Les arbres les plus vieux : Le Sénateur, Floride, USA
Crédit : Savage Land Picture/Flickr

Les Alerces du Chili : 3600 ans.

Les forêts pluviales du Chili ont connu une déforestation massive. Il reste cependant des parcs nationaux protégés contenant des arbres parmi les plus majestueux : les Alerces (Fitzroya cupressoides). Certains spécimens d’Alerces ont été évalués (par carottage) à 3625 ans. A l’époque de la naissance de ces arbres débutait le puissant Nouvel Empire Egyptien, où les souverains étaient ensevelis dans des tombeaux creusés dans le roc de la vallée des Rois.

Alerce du Chili

Alerce du Chili
Crédit : mharoldsewel/Flickr


Cyprès d’Abarqu, Iran : 4000 ans.

Le cyprès d’Abarqu, aussi appelé Zoroastrian Sarv, est un arbre de la province de Yazd en Iran. Ce monument national iranien serait vieux de 4000 ans. C’est le plus vieil arbre d’Iran et probablement le plus vieil organisme vivant d’Asie. Il serait donc né 2000 ans avant JC, à l’époque de la toute première dynastie royale Chinoise et au moment où les Olmèques apparaissaient dans le golfe du Méxique.

Cyprès d'Abarqu au Liban

Les arbres les plus vieux : Cyprès d’Abarqu au Liban
Crédits : phespirit/Flick

L’If de Llangernyw, Pays de Galles : 4000 ans.

Cet if hors du commun situé dans le village de Llangernyw au nord du Pays de Galles serait vieux de 4000 ans environ. L’arbre a pris racine pendant l’âge de bronze et il croît toujours. C’est à cette époque, que sur la même île sont érigés les structures en pierres dréssées comme le célèbre Stonehenge (site mégalithique).

L'If de Llangernyw, Pays de Galles

Les arbres les plus vieux : L’If de Llangernyw, Pays de Galles
Crédit : karens/Flickr

Le pin de Bristlecone Mathusalem, Californie, USA : 4842 ans.

Le pin de Bristlecone Mathusalem pousse à plus de 3000 m d’altitude dans les White Mountains en Californie, USA. Son âge a été évalué à 4842 ans (en 2010) par dendrochronologie. Cet arbre est nommé ainsi en référence à Mathusalem, personnage de l’Ancient Testament mort à l’âge de 969 ans, devenu synonyme de longévité. Amusant cependant de penser qu’étant né en 2800 avant JC, il est lui même 2200 ans plus vieux que l’Ancient Testament (daté à 605 avant JC). A l’époque de sa naissance Sumer rayonnait sur la Mésopotamie et l’écriture cunéiforme sur tablette d’argile avait déjà été inventée.

Son aspect tortueux a rendu cet arbre célèbre. Bien qu’il n’ai pas de feuilles, les scientifiques affirment que l’arbre est toujours vivant et continue sa très lente croissance. Son emplacement exact est tenu secret ; en effet, Prométheus un autre pin de Bristlecone avait 5000 ans lorsqu’il fût abattu en 1963 dans des circonstance inexpliquées.

Il reste à ce jour, le plus vieil arbre non clonal connu sur Terre.

Le pin de Bristlecone Mathusalem, Californie, USA

Les arbres les plus vieux : Le pin de Bristlecone Mathusalem, Californie, USA
Crédit : Rick Goldwasser/Flickr

Le pin de Bristlecone Mathusalem, Californie, USA

Les arbres les plus vieux : Le pin de Bristlecone Mathusalem, Californie, USA
Crédit : wiggum03/Flickr

Un epicéa de la province de Dalarna, Suède : 9550 ans.

Situé au nord-ouest de Stockholm en Suède, dans une zone montagneuse de la province de Dalécarlie (Dalarna en suédois), cet épicéa atteint l’âge incroyable de 9550 ans ! Les épicéas peuvent se multiplier avec leurs branches au contact du sol formant des racines adventives, produisant ainsi des clones. La racine mère de cet arbre peut donc vivre très longtemps, alors que de nouvelles pousses apparaissent régulièrement . Elle a pu ainsi survivre à des changements climatiques radicaux à travers les âges.

Un épicéa de 9500 ans en Suède

Les arbres les plus vieux : Un épicéa de 9500 ans en Suède.
Crédit : Leif Kullman/Science Daily

Le Pin Huon de Tasmanie : 10.500 ans.

Un groupe d’arbres, des Pins Huon situés au nord-ouest de la Tasmanie a révélé un âge de 10.500 ans. Chacun des arbres du bosquet est un mâle génétiquement identique à tous les autres, de sorte que ce bosquet peut être considéré comme formé d’un seul individu. Pas assez protégés, ces conifères restent très menacés par les compagnies minières qui les entourent.

A la naissance de cet arbre, vers 8500 avant JC, la ville de Er Riha (Jéricho) est une des premières villes au monde à voir progressivement le jour. L’homme se sédentarise.

Les Pins Huons de Tasmanie

Les arbres les plus vieux : Les Pins Huons de Tasmanie
Crédits : freef0cus/Flickr

Le créosotier King Clone en Californie, USA : 11.700 ans.

King Clone est un créosotier poussant dans le désert des Mojaves en californie, USA. L’âge de la souche de cet arbuste a été estimé au carbone 14 à 11.700 ans. A cette époque, en 10.000 avant JC, c’est la fin de la période glaciaire et le réchauffement important entraîne la montée des eaux dans l’atlantique faisant sortir les hommes des grottes et cavernes.  C’est la fin de l’art pariétal.

Le créosotier King Clone, Californie, USA

Les arbres les plus vieux : Le créosotier King Clone, Californie, USA
Crédit : Luca Zappacosta/Flickr

Un chêne de Palmer en Californie, USA : 13.000 ans.

Un chêne de Palmer trouvé sur la colline de Jurupa en Californie, USA a été estimé à au moins 13.000 ans. Là encore, il entre dans la catégorie des arbres clonaux. L’ensemble des repousses émanent bien d’une unique racine. Cet arbuste s’étend sous la forme d’un buisson de 28 mètres par 5 ne dépassant pas 1 mètre de haut. La ville s’étend à ses pieds et grignote chaque jour du terrain, il y a peu de chance qu’il subsiste encore longtemps.

11.000 ans avant JC, les hommes sont encore des chasseur-cueilleurs et les céramiques font leur apparition au Japon.

Le chêne de Plamer de Jurupa, Californie, USA

Les arbres les plus vieux : Le chêne de Plamer de Jurupa, Californie, USA
Crédit : Jeffrey Ross-Ibarra / PLos One

Pando, une colonie clonale de peupliers faux-trembles, Utah, USA : 80.000 ans !

Pando est le nom donné à une immense colonie clonale de peupliers faux-trembles située à l’ouest des États-Unis dans l’Utah. Cette colonie de 40 hectares est considérée comme l’organisme vivant le plus lourd et le plus vieux de la planète, avec un poids estimé à 6 millions de kilogrammes, et un âge de 80.000 ans. Toutes les pousses sont issues d’un immense système racinaire unique.

Voilà 80.000 ans sur Terre débutait la quatrième glaciation dite glaciation de Würm et les jeunes Homo Sapiens pouvaient croiser les hommes de Néandertal. Toute l’histoire de l’humanité résumée dans une plante : voilà qui laisse songeur.

Pando, une colonie de peupliers faux-trembles, Utah, USA

Les arbres les plus vieux : Pando, une colonie de peupliers faux-trembles, Utah, USA. Crédit Wiki Commons/GNU

.
Publié le 2010-4-23 Catégorie: Biodiversité, Biologie, Connaissances & Sciences, Environnement

54 réactions Laisser un commentaire

  1. #50bacha @ 2014-12-12 21:54

    bel article!mais j’ai bien remarqué une chose !c’est que aucun de ces arbres vieux n’est en Afrique, les européens les ont tous coupés !pour en faire de joli meuble, et s’en venter.triste mais vrai.si tout ces arbres étaient en Afrique il n’existeront pas encore !

  2. #51Jacqueline @ 2014-12-13 04:06

    Oui il en existe en Afrique notamment les baobabs

  3. #52Ddanck @ 2014-12-15 14:51

    C’est peut-être aussi pour raison climatique non ?
    Y a pas de cactus millénaires au Mexique non plus, faut il accuser la frontière US ?

  4. #53Abdallah @ 2014-12-18 17:03

    L’Arganier (Argania spinosa) , un arbre qui existe depuis des millions d’années au sud du Maroc !

Laisser une réaction

(Ctrl + Enter)
(Obligatoire)