Beautés du Monde

Les ponts vivants du Meghalaya

Les ponts vivants du Meghalaya - Le pont double
Les ponts vivants du Meghalaya - Le pont double

Dans les forêts tropicales de l’état du Meghalaya en Inde, les ponts ne sont pas construits, ils poussent. Les systèmes racinaires des arbres sont utilisés ingénieusement pour constituer des treillis vivants assez solides pour être utilisés comme ponts.

Le Meghalaya est un état du Nord-Est de l’Inde. Son nom signifie « Demeure des nuages » en sanskrit. Dans cette région, la ville de Cherrapunji serait l’endroit le plus pluvieux de la planète, avec en moyenne plus de 11 mètres de pluie par an ! Elle est donc dotée de nombreuses rivières, ce qui rend ces ponts inestimables pour les habitants.

L'état du Meghalaya en Inde

L’état du Meghalaya en Inde

Ces ponts vivants sont utilisés depuis plus de 500 ans par les locaux. Ils utilisent les Ficus Elastica (l’arbre à caoutchouc) pour faire pousser leurs ponts. Il faut compter entre 10 à 15 ans avant qu’un pont soit pleinement fonctionnel.

Les ponts vivants du Meghalaya - Le pont double

Les ponts vivants du Meghalaya – Le pont à deux étages du village de Nongariat.
Crédits : Rex features / www.dailymail.co.uk

Les ponts vivants du Meghalaya

Les ponts vivants du Meghalaya – Certains ponts peuvent supporter le poids d’une cinquantaine de personnes – Crédits : Rex features / www.dailymail.co.uk

Certains ponts font plus de trente mètres de long et peuvent supporter le poids d’une cinquantaine de personnes.

Les ponts vivants du Meghalaya

Les ponts vivants du Meghalaya – un gros plan sur le treillis végétal qui rend ces ponts si solides.
Crédits : Rex features / www.dailymail.co.uk

Les ponts vivants sont bien plus solides que les ponts traditionnels en bois ; ils sont vivants et ne pourrissent pas. Dans une région recevant 11 mètres de pluie par an, en moyenne, les ponts traditionnels en bois pourriraient rapidement. Les ponts vivants eux, à l’inverse se renforcent avec le temps.

Pour en savoir plus :

1 commentaire

  • Beorn dit :

    L’idée et belles et les images le sont aussi !
    Malheureusement c’est le genre de choses que l’on risque de voir disparaître avec la culture de la vitesse et de l’instantané…

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Send this to a friend