Environnement

L’eau sèche, une substance étonnante qui pourrait aider à lutter contre le réchauffement climatique

eau sèche
L'eau sèche. Une poudre blanche comme du sucre mais qui reste de l'eau à 95%

Parler d’eau sèche fait d’emblée sourire et pourtant il ne s’agit pas d’un canular. A l’occasion du 240 ème colloque de l’American Chemical Society à Boston, des chimistes britanniques ont présenté une substance unique : l’eau sèche. Se présentant comme du sucre en poudre, chaque micro goutte d’eau est en fait enrobée dans une couche de silice. Les propriétés chimiques de cet élément en font un matériau qui pourrait bien avoir un avenir prometteur !

Bien que l’eau sèche ai été découverte en 2001 par des scientifiques français du collège de France, ce sont les scientifiques de l’équipe de Ben Carter de l’université de Liverpool qui se sont ré-intéressés au sujet et ont réussi à la rendre véritablement sèche et utilisable. Les propriétés de cette eau sèche seraient étonnantes.

Réaliser des puits à carbone pour lutter contre le réchauffement climatique.

Tout d’abord, l’équipe s’attache à mettre au point, avec l’eau sèche, une technique de captation du CO2, le principal gaz à effet de serre. Ils ont en effet découvert que cette substance absorbe trois fois plus de CO2 que l’eau ou de la silice normale. Pour eux l’eau sèche constituerait donc un bon moyen de réaliser des puits à carbone pour lutter contre le réchauffement climatique. Elle pourrait même servir à piéger certains gaz nocifs générés par l’industrie.

eau sèche

L’eau sèche. Une poudre blanche comme du sucre mais qui reste de l’eau à 95%

L’eau sèche : des propriétés chimiques étonnantes.

L’eau sèche pourrait également servir à stocker et à transporter beaucoup plus facilement le méthane. Une propriété précieuse qui pourrait bien aider au développement du gaz naturel si volatile et si dangeureux.

Finalement l’eau sèche constituerait un excellent catalyseur chimique qui pourrait grandement aider dans les réactions chimiques nécessaires à la fabrication de médicaments, d’ingrédients alimentaires ou de produits de grande consommation. L’utilisation de l’eau sèche rend ces processus de fabrication plus faciles et moins couteux en énergie.

L’eau sèche existe donc vraiment. Attention toutefois à ne pas la confondre avec l’eau lyophilisée qui elle a été inventée par Chuck Norris !

2 commentaires

  • Beorn dit :

    C’est impressionnant de voir l’aspect de cette poudre et de se dire qu’il y a 95 % d’eau dedans…
    Je serais curieux de savoir comment ils font pour enfermer l’eau dans des bulles de silice !

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Send this to a friend