Environnement

Green Float : les villes vertes flottantes du futur ?

Green Float : les villes flottantes

Les villes du futur seront-elles des îlots flottants, écologiques et auto-suffisants dérivant lentement sur les eaux chaudes du Pacifique comme des nénuphars à la surface de l’eau ? C’est en tout cas ce qu’imagine la société japonaise Shimizu Corporation avec son projet Green Float. Bien qu’encore complètement hypothétique, le projet mérite d’être parcouru.

Green Float : les villes flottantes du futur ?

Green Float : les villes flottantes du futur ?

Une vie en harmonie avec la nature ; c’est le critère essentiel que la société Shimizu aimerait mettre au centre des villes du futur. Le projet Green Float décrit des cellules flottantes qui pourraient héberger de 10.000 à 50.000 habitants. Comme les nénuphars dérivant sur l’eau, une tour centrale permettrait d’accueillir une ville en altitude (la fleur du nénuphar, la City in the Sky). Des ensembles de cellules reliés entre eux formeraient  une ville.

Green Float : les villes flottantes du futur ?

Green Float : une vue aérienne

Les tours seraient entourées de terres cultivables et de forêts qui assureraient une auto-suffisance en alimentation. Les tours seraient construites dans un métal léger dérivé du magnésium présent dans les eaux salées.

Green Float : une vue en coupe d’un îlot

Des îlots (à droite) se regroupent pour former une ville (au centre) et même un ensemble de villes (à gacuhe)

Ce projet permettrait aussi de développer une société qui aurait peu d’émissions carboniques et une consommation d’énergie réduite.

Bien sûr,  ce projet est aussi (et surtout ?) une belle vitrine commerciale pour Shimizu et un bon moyen de faire parler d’elle (la preuve avec cet article). Mais après tout, les projets les plus beaux sont toujours partis d’idées qui au départ pouvaient sembler un peu folles … alors ne rejetons pas d’emblée les idées folles ; elles seront peut être le quotidien de nos petits enfants.

La vidéo sur le projet :

Pour en savoir plus, rendez-vous sur la page Green Float (en anglais).

2 commentaires

  • Fred dit :

    Ecologique par la quantité d’énergie réduite requise, par les matériaux utilisés, et par le système un peu autarcique de production (alimentation, etc). MAIS… Quid de l’élimination des déchets ? Imaginons un regroupement de modules qui abriteraient 1 million d’habitants… on fait quoi avec les déchets ? On les jette tranquillement dans l’océan ? On les recycle ? (tout n’étant pas recyclable) De même, qu’en serait-il de la production « industrielle » ? J’imagine qu’un million d’habitants ont besoin de meubles, de livres, d’ordinateurs… On vit UNIQUEMENT de l’importation ? C’est une belle idée, mais ça ressemble plus à un gigantesque paquebot pour riches bobo :/

Laissez un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Send this to a friend